Les audiences du procès Ntaganda continuent à huis clos

Les audiences du procès de Bosco Ntaganda devant la Cour pénale internationale (CPI) se sont poursuivies cette semaine à huis clos. Aujourd’hui; les juges ont entendu les dépositions du témoin P005 et du témoin P108 qui ont tous deux témoigné via un lien vidéo depuis un lieu resté confidentiel. Selon une décision du 3 janvier 2017 sur leur comparution à distance, les témoins avaient de « graves problèmes de santé » qui les avaient empêché de se rendre à La Haye pour témoigner.

Le témoin P005, qui a commencé sa déposition au procès jeudi dernier, a été présenté comme étant en convalescence d’une maladie non communiquée. De plus, selon l’Unité d’aide aux victimes et aux témoins de la Cour, sa mobilité était réduite et un médecin lui avait conseillé d’éviter les activités fatigantes.

De son côté, le témoin  P108 a été annoncé comme étant une personne âgée, ayant souffert antérieurement de blessures non divulguées et ayant actuellement un traitement pour une maladie non communiquée. Il s’est présenté à la barre hier et a conclu son témoignage aujourd’hui.

Ntaganda, un ancien chef rebelle congolais, est jugé devant la CPI pour 18 chefs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qu’il aurait commis ainsi que ses soldats en 2002 et 2003 dans la province d’Ituri, en République démocratique du Congo.

Le témoin P005 devrait poursuivre sa déposition demain matin.

Laisser un commentaire

Comments are moderated and may not appear immediately.
See our Terms & Conditions and Privacy Policy.